Communiqué de presse30/08/2022

Passione Engadina 2022 célèbre Bugatti

Passione Engadina 2022 célèbre Bugatti
Chiron Super Sport: Consommation de carburant combinée (WLTP): 21,47 l/100 km; émissions de CO2 combinées (WLTP): 486,72 g/km

Molsheim

L’un des événements automobiles les plus exclusifs au monde, Passione Engadina, célébrait cette année le succès de Bugatti avec plusieurs manifestations. Parmi elles notamment un « Pavillon Bugatti » qui rassemblait 13 icônes rares et très spéciales au cœur de Saint-Moritz et le rallye Julius Bär avec une collection de véhicules Bugatti au départ pour arpenter les routes de montagne, à travers les cols alpins de Bernina, Umbrail et Fuorn.

Consommation de carburant et émissions

  • 1Chiron Super Sport 300+: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 2Divo: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 3La Voiture Noire: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 4Bolide: Il s’agit d’une étude conceptuelle et elle n’est donc pas soumise à la directive 1999/94/CE.
  • 5Chiron Super Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G

Passione Engadina, dont la onzième édition vient de s’achever, est un rassemblement de voitures classiques rares datant d’avant 1992. En choisissant Bugatti comme invité de marque, Passione Engadina a fait appel aux racines d’Ettore Bugatti, né à Milan dans une famille d’artistes. Il fera ensuite plusieurs apprentissages avant de créer une entreprise à son nom en France. Son éducation artistique et son talent naturel pour l’ingénierie ont conduit Ettore à construire certaines des voitures les plus belles et les plus innovantes de tous les temps, et sa vision continue d’inspirer Bugatti aujourd’hui encore. Comme il aimait à dire : « si c’est comparable, ce n’est plus Bugatti ».

L’histoire du parcours d’Ettore et de l’évolution de la marque a été racontée dans une exposition spéciale juste à côté du célèbre Hôtel Kulm de Saint-Moritz. Le « Pavillon Bugatti » présentait 13 voitures, depuis la Type 1 Prinetti Stucchi – un tricycle motorisé reconnu comme le premier projet d’Ettore Bugatti – jusqu’à la Bolide, une hypersportive réservée aux circuits, dont la première livraison est prévue pour 2024.

Sponsorisé par des clients de Bugatti, le « Pavillon Bugatti », qui était ouvert au public jusqu’au 28 août, a attiré plus de 20 000 visiteurs. Voici la liste complète des voitures qui y étaient exposées :

Type 1 Prinetti Stucchi

Considéré comme le premier projet conçu par Ettore Bugatti, le tricycle Type 1 a été créé alors qu’il n’avait que 17 ans et qu’il travaillait chez Prinetti Stucchi. Equipé de deux moteurs monocylindres De Dion, il est monté sur un châssis Rochet-Schneider.

Bugatti Type 13 Roadster

Le premier projet révolutionnaire d’Ettore et la première voiture sous la marque Bugatti. Son moteur quatre cylindres à huit soupapes contribue à la création d’une voiture puissante et légère qui, en sport automobile, réussira à battre des concurrents beaucoup plus grands et plus puissants.

Bugatti Type 35 B

La Type 35 est réputée pour être l’une des voitures de course les plus réussies de tous les temps, avec un record de plus de 2000 victoires au cours de sa carrière. Le véhicule présenté lors de l’exposition est une Type 35 B pilotée à l’époque par Louis Chiron – pilote qui a donné son nom au modèle Bugatti lancé en 2016.

Bugatti Type 57 SC Atalante

La Type 57 SC Atalante est considérée comme l’une des voitures Bugatti les plus précieuses et les plus emblématiques jamais créées, associant un beau design à un moteur suralimenté extrêmement puissant et à un châssis sportif surbaissé. Peu de voitures produites avant ou depuis peuvent égaler sa combinaison de luxe, de performance et d’élégance.

Bugatti Type 55 Figoni

Construite selon les technologies propres au sport automobile, la Type 55 possède également une aisance sur route. Le moteur et le châssis sont une évolution de ceux de la Type 51 Grand Prix, spécialement conçue pour la course, notamment Le Mans. Le véhicule présenté dans cette exposition est la seule Type 55 encore existante dotée d’une carrosserie Figoni.

Bugatti Type 59 Sports

La Type 59 symbolise la quête perpétuelle d’Ettore Bugatti pour plus de performances. Elle a participé à un certain nombre de courses importantes. Cette Type 59 Sports reste la seule voiture de Grand Prix à avoir été transformée en voiture de sport à l’usine de Molsheim. Elle existe aujourd’hui dans un état d’origine, pratiquement intacte, et constitue un témoignage parfait de l’époque à laquelle elle a prospéré.

Bugatti Type 101 Antem

La Type 101 est l’une des rares voitures développées après la Seconde Guerre mondiale. Chacun des sept exemplaires produits possède une carrosserie différente. La Type 101 Antem est l’une des plus emblématiques des sept, avec un design moins conservateur, marqué par une carrosserie de type coupé aux lignes futuristes.

Bugatti EB110 Super Sport

Avec la renaissance de la marque Bugatti en 1991, un nouveau modèle est lancé pour célébrer le 110ème anniversaire d’Ettore Bugatti : l’EB110. Elle révolutionne complètement le monde des supercars, avec des performances inédites. Le véhicule exposé à Saint-Moritz est la dernière EB110 officiellement livrée : une EB110 Super Sport, de couleur jaune.

Bugatti Veyron 16.4 Super Sport

Lors de son lancement, la Veyron 16.4 Super Sport a une nouvelle fois repoussé les limites des performances automobiles sur route. Avec une puissance de 1 200 PS, un couple maximal de 1 500 Nm, une accélération de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et une vitesse maximale de 415 km/h, la Veyron 16.4 Super Sport représentait une merveille d’ingénierie.

Bugatti Chiron Super Sport 300+1

En hommage à une course record sensationnelle où la Chiron Super Sport 300+ est devenue la toute première voiture de série à franchir la barre des 300 mph (482,80 km/h), Bugatti a présenté son édition limitée. Seules 30 unités ont été produites, chacune s’inspirant visuellement et techniquement du véhicule ayant battu le record du monde.

Bugatti Divo2

La Divo est la première hypersportive Bugatti du 21ème siècle. Cette voiture de sport hyper performante, produite en série limitée, est propulsée par le légendaire moteur 8.0 litres quadri-turbo, et arbore un design extérieur entièrement nouveau, inspiré de la longue tradition du coachbuilding Bugatti.

Bugatti La Voiture Noire3

La Voiture Noire est une pièce de haute couture automobile inspirée par l’une des Bugatti les plus mystérieuses de tous les temps. Seuls quatre modèles Bugatti Type 57 Atlantic ont été construits. Ils sont considérés comme les plus emblématiques et les plus beaux de tous les temps. Mais la quatrième Atlantic, entièrement noire, a disparu depuis la Seconde Guerre mondiale – La Voiture Noire. Cette incarnation moderne fait entrer la vitesse, la technologie, le luxe et l’esthétique d’une icône classique dans une nouvelle ère.

Bugatti Bolide4

La Bolide est le résultat ultime de la quête pour une expérience de conduite des plus pures grâce au moteur révolutionnaire W16 de Bugatti. Libérée des contraintes du confort et du luxe de la route, la Bolide, réservée à la piste, est légère et développée pour une force d’appui maximale.

Le samedi 27 août, plus de 130 véhicules – des voitures italiennes classiques et des icônes Bugatti – se sont retrouvés sur le parking de la Signalbahn à Saint-Moritz, prêts à prendre le départ du rallye Julius Bär, dont le parcours serpente la Suisse et l’Italie sur des routes de montagne d’une beauté extraordinaire et à travers les cols alpins de Bernina, Umbrail et Fuorn.

Un certain nombre d’anciennes voitures de Grand Prix Bugatti, dont les Type 35, Type 51 et Type 59, ont franchi la ligne de départ. Autrefois dominantes sur les circuits automobiles du monde entier, ces merveilles d’ingénierie font également aujourd’hui la joie de leurs propriétaires sur route, offrant une pure distillation du génie d’Ettore Bugatti.

Un collectionneur a également apporté un exemplaire particulièrement spécial de la Bugatti EB110 Super Sport, la voiture qui a détenu le record de vitesse sur glace de 1995 à 2013. Même avec des pneus de route standard, la Super Sport à quatre roues motrices a pu établir une vitesse approuvée par la FIA de 296,3 km/h sur un lac gelé en Finlande.

Tôt le matin du dimanche 28 août, le Pilote Officiel de Bugatti Andy Wallace s’est dirigé vers l’aéroport voisin de Samedan, une piste spectaculaire située à 1 707 mètres au-dessus du niveau de la mer, pour une présentation dynamique de la Chiron Super Sport5, soutenue par trois voitures de clients : l’endroit idéal pour libérer toute la puissance du moteur quadri-turbo W16 de 8,0 litres développant 1 600 PS.

Le dimanche 28 août, une première série d’épreuves contre la monte a rassemblé les participants à l’aéroport puis, une autre série d’épreuves s’est déroulée, pour la première fois, dans le centre-ville de Saint-Moritz, situé à Dal Bagn. Plus tard le même jour, les voitures ont enthousiasmé le public lors d’une exposition au Kulm Country Club, où des prix ont été remis par un jury d’experts.

De plus amples informations sur Passione Engadina sont disponibles sur le site www.passione-engadina.ch/

Contact pour la presse

Nicole AugerHead of Communicationsnicole.auger@bugatti.com