Communiqué de presse10/06/2013

Présentation des deux voitures de sport de série les plus rapides au monde lors de la « Bugatti Performance Week » à Londres

Présentation des deux voitures de sport de série les plus rapides au monde lors de la « Bugatti Performance Week » à Londres

Molsheim

La marque de luxe française Bugatti invite à une exposition très particulière à Londres : durant la « Bugatti Performance Week », du 10 au 15 juin, les deux véhicules détenteurs du titre « voiture de sport de série la plus rapide du monde » pourront être admirés pour la première fois côte à côte chez Jack Barclay Bugatti, Berkeley Square. La Bugatti Veyron 16.4 Super Sport a établi en juillet 2010, avec 431,02 km/h, un nouveau record de vitesse pour les voitures de sport de série homologuées sur route. En avril 2013, Bugatti a également remporté ce titre pour les voitures de sport décapotables de série lorsque la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse a atteint, découverte, les 408,84 km/h. Le roadster le plus rapide du monde va donc être présenté pour la première fois en Europe après sa première mondiale au salon de Shanghai.

Quatre autres super voitures de sport seront exposées aux côtés des deux détentrices du record mondial : deux Grand Sport développant 1001 ch ainsi que deux autres Vitesse de 1200 ch.

L'organisateur de la Performance Week est le concessionnaire officiel de la marque française à Londres, Jack Barclay Bugatti, qui fait partie du Groupe H.R. Owen. Derek Bennett, PDG de Jack Barclay Bugatti, se réjouit : « H.R. Owen est fier de gérer, avec le Jack Barclay Showroom à Londres, l'une des principales concessions Bugatti. Et nous sommes très heureux de pouvoir organiser cette Performance Week en collaboration avec Bugatti. Cette rencontre de supercars est unique et représente un pur plaisir pour les passionnés d'automobile. »

Pierre-Henri Raphanel, pilote officiel de Bugatti - l'homme qui a remporté en 2010 le record du monde avec la Super Sport et qui a entraîné le pilote chinois Anthony Liu, qui a pulvérisé en avril dernier le record du monde des voitures de série décapotables à bord de la Vitesse - participait à l'ouverture de l'exposition à Berkeley Square. « Piloter une Bugatti à plus de 400 km/h et remporter un record du monde est une expérience que l'on n'oublie pas », a déclaré Raphanel. « Une Bugatti est unique à de nombreux égards. Sa technique est à elle seule impressionnante et sa performance vous coupe le souffle. Mais ce qui la rend si particulière est le fait de pouvoir, après avoir remporté un record du monde, rouler en ville en toute élégance et en tout confort, en y faisant une aussi bonne impression. »

Fiches signalétiques des véhicules exposés durant la Bugatti Performance Week

La Bugatti Veyron 16.4 Super Sport, la version la plus puissante de la Veyron, est produite depuis l'automne 2010 au siège de la marque à Molsheim. Elle tire sa puissance d'un moteur W16 de 8 litres. 1200 ch (882 kW), un couple maximal de 1500 newton-mètres et une accélération de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes ne sont que quelques unes des caractéristiques clés impressionnantes de ce bolide. Ce record du monde a été célébré par une édition limitée « record du monde » se présentant dans une livrée bicolore carbone apparent noir/orange. Cette édition est, tout comme la série Super Sport limitée à 150 exemplaires, vendue depuis longtemps.

La Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, la version décapotable de la Super Sport, est sur le marché depuis le printemps 2012. Elle est également dotée d'un moteur W16 de 8 litres développant 1200 ch. La Super Sport maintenant détentrice de ce record a été, spécialement pour le parcours sur circuit qui lui a valu de remporter le record du monde, dotée d'une livrée bicolore marquante noir et orange. Ce véhicule est également à l'origine d'une édition World Record Car (WRC), limitée à huit exemplaires. Le prix de vente d'un véhicule est de 1,99 million d'euros (hors taxes et transport).

Deux autres Grand Sport Vitesse sont également exposées. L'une se présente dans une définition sportive-dynamique, soulignée par sa livrée jaune soufre et noir olive. Ce contraste marqué des couleurs de poursuit dans l'habitacle par des piqûres jaunes sur fond vert serpent. Le prix de vente de ce véhicule est de 1,74 million d'euros (hors taxes et transport). La deuxième Vitesse combine horizontalement le carbone apparent bleu et une peinture bleu clair relevée par des accents bleu marine. Le carbone apparent bleu se retrouve dans l'habitacle, par exemple au niveau de la console centrale. L'intérieur est intégralement habillé de cuir bleu indigo. Des coutures contrastantes et des surpiqûres en bleu sprint constituent un accent décent. Cette Vitesse coûte 1,9 million d'euros (hors taxes et transport).

Les deux Bugatti Grand Sport exposées dans le showroom font la démonstration de la palette presque inépuisable des possibilités de personnalisation de Bugatti. La Grand Sport qui a fêté sa première en mars lors du Salon de l'automobile de Genève ne saurait manquer d'attirer le regard : l'arrière intégral, les prises d'air du moteur, les baguettes décoratives du toit, les seuils de porte, la partie inférieure de la jupe avant et le capot avant de cette Grand Sport classique resplendissent dans leur exécution en carbone apparent vert. Le contraste est assuré par les portes, les ailes avant et les boîtiers des rétroviseurs extérieurs en aluminium poli à la main. L'une des particularités de ce modèle est qu'il comporte un éléphant qui danse, incrusté devant les prises d'air latérales situées derrière les portes. L'éléphant est une réminiscence de la mascotte de style art-déco dessinée par Rembrandt Bugatti, qui était au siècle dernier l'apanage des six Bugatti Royale construites entre 1926 et 1933. Le relief de l'éléphant a été fraisé dans la masse, ce qui représente une prestation artisanale exceptionnelle. Cette Grand Sport d'exception coûte 1,915 million d'euros.

La deuxième Grand Sport est présentée dans une version dynamique et sportive – extérieur laqué bleu perle avec bouchon de réservoir et de radiateur, prise d'air ainsi que d'autres détails en aluminium poli, habitacle intégralement habillé de cuir noir. Son prix est de l'ordre de 1,4 million d'euros (hors taxes et transport).

Performance Week de Bugatti du 10 au 15 juin

Jack Barclay Bugatti 18 Berkeley Square Mayfair London Horaires d'ouverture : Du lundi au vendredi : Samedi : 9h00 – 18h00 10h00 – 17h00