Communiqué de presse16/08/2008

Bugatti présente un nouveau modèle

Bugatti présente un nouveau modèle

Molsheim

Une conduite à ciel ouvert vient renforcer la fascination exercée par cette voiture exceptionnelle

Le plus grand événement mondial en matière de concours automobile se déroule chaque année à Monterey, en Californie. Le célèbre terrain de golf de Pebble Beach, près de Carmel, verra défiler cette année les modèles les plus élégants, les plus luxueux et les plus somptueux ayant vu le jour en plus d’un siècle d’histoire automobile, et Bugatti sera également de la partie. La veille du Pebble Beach Concours d’Élégance, événement phare du festival, cette marque traditionnellement perfectionniste pour tout ce qui touche à la mécanique, l’esthétique et la motricité automobiles, présentera en exclusivité mondiale un second modèle, la nouvelle Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport au toit amovible.

La conduite à ciel ouvert, rendue possible par des modifications structurelles du châssis, renforce la fascination exercée par cette voiture hors pair en y intégrant une dimension fondamentale de plaisir, conformément au souhait de nombreux clients. Dotée de nombreuses innovations en matière de sécurité et de nouvelles fonctionnalités au niveau de l’équipement, cette voiture de sport, qui est la plus rapide au monde à circuler sur route, acquiert une nouvelle identité de roadster, ce qui la rend d’autant plus séduisante. Extérieurement, elle se caractérise par un pare-brise légèrement surélevé, un phare de conduite de jour très sculptural et, vue de dessus, par un toit léger et transparent en polycarbonate.

Le défi majeur pour la réalisation du toit amovible de la nouvelle Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport résidait dans la structure particulière de son châssis. L’équilibre optimal entre rigidité de la structure et légèreté de la construction est essentiel pour obtenir un habitacle monocoque à la fois léger et extrêmement résistant. Il s’agit d’un élément central de la structure du véhicule. Si l’on retire un composant essentiel tel que le toit, il faut redéfinir les voies d’effort pour préserver le même niveau de rigidité et de sécurité à l’impact, notamment en ce qui concerne les chocs latéraux et la résistance à l’écrasement.

Par conséquent, le monocoque a été renforcé au niveau des côtés de caisse et du tunnel central. Les pieds centraux ont été rigidifiés transversalement par une traverse en fibre de carbone. Au-dessous du tunnel central, une plaque en carbone assure au véhicule la meilleure rigidité torsionelle de tous les roadsters au monde.

En outre, les portes latérales de la nouvelle Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport sont réalisées en fibre de carbone et recouvrent un longeron intégral muni de tenons qui, en cas d’accident, transfère la charge de la colonne A sur les pieds centraux pour mieux absorber l’impact. Les deux prises d’air qui assurent la respiration du moteur central de seize cylindres ont été modifiées et supportent à présent des éléments de sécurité de 10 centimètres de large en fibre de carbone contre l’écrasement.

Outre les cuirs traités contre l’humidité et assemblés par coutures piquées, l’intérieur a été équipé de nombreux accessoires, notamment d’une caméra de recul avec écran de 2,7’’ intégré dans le rétroviseur et d’un système audio « Puccini » à processeur de signal numérique.

Avec le toit, la Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport atteint une vitesse de 407 km/h. Une fois le toit retiré, elle peut rouler jusqu’à 360 km/h. Si, au cours d’une excursion à ciel ouvert, le temps devient menaçant, une capote innovante intégrée dans le compartiment bagages et fonctionnant selon le principe du parapluie permet de poursuivre sa route au sec, à une vitesse pouvant atteindre 130 km/h.

La nouvelle Veyron 16.4 Grand Sport est assemblée à la main sur le site alsacien de Molsheim et elle sera vendue à partir de mars 2009, au prix de 1,4 million d’euros hors taxe. Il est prévu de produire 150 unités ; à une exception près, les 40 premiers modèles sont exclusivement réservés pour les clients répertoriés de Bugatti. Bugatti joue sur la convoitise suscitée par le premier modèle pour soutenir des œuvres de charité : le premier modèle sera vendu aux enchères Gooding lors de sa présentation à Pebble Beach, en 2008.

Consommation de carburant et émissions

  • Bolide: Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.

    • Centodieci: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; Émissions de CO2 combinées, g/km : non applicable ; classe d’efficacité énergétique : G

    • Chiron: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

    • Chiron Profilée: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Pur Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Super Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Super Sport 300+: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Divo: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • La Voiture Noire: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G

        • Tourbillon: Ce modèle n'est actuellement pas soumis à la directive 1999/94/CE, l'homologation n'ayant pas encore été accordée.

        • W16 Mistral: Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.

          Bugatti

          Les valeurs de consommation de carburant et d’émissions de CO2 présentes sur ce site internet sont déterminés suivant la méthode de mesure légale obligatoire.

          De plus amples informations sur les chiffres officiels de la consommation de carburant et les émissions spécifiques de CO2 officielles des voitures de tourisme neuves figurent dans le « Guide sur l'économie de carburant, les émissions de CO2 et la consommation d'énergie des nouveaux modèles de voiture de tourisme » qui est disponible gratuitement chez tous les distributeurs et auprès de DAT Deutsche Automobil Treuhand GmbH, Hellmuth-Hirth-Str. 1, D-73760 Ostfildern, Allemagne et sur www.dat.de.

          © 2024 Bugatti Automobiles S.A.S.