Communiqué de presse13/04/2022

Bugatti crée une expérience de livraison suprême pour un client avec huit modèles extraordinaires

Bugatti crée une expérience de livraison suprême pour un client avec huit modèles extraordinaires

Molsheim

Le récent voyage d’un client chez Bugatti, à Molsheim, France, s’est révélé extraordinaire. En plus de prendre livraison d’une nouvelle Chiron Super Sport 300+ et d’une Veyron Grand Sport Vitesse World Record Edition certifiée par « La Maison Pur Sang », il est également reparti avec six modèles Bugatti Baby II.

Consommation de carburant et émissions

  • 1Chiron Super Sport 300+: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G

Le Château Saint-Jean, en plein cœur de la résidence Bugatti, est le lieu où Ettore Bugatti, fondateur de la marque, avait pour habitude de recevoir ses clients et de célébrer avec style la livraison de leur nouvelle voiture. Au fil de nombreuses décennies, les clients ont pénétré sur les célèbres terres de Molsheim en passant sous le portail historique pour assister à d’innombrables livraisons inoubliables. Récemment, l’un des propriétaires de Bugattis les plus passionnés s’est rendu à Molsheim et en est reparti avec non pas un mais huit nouveaux modèles Bugatti : une Chiron Super Sport 300+1, une des huit Veyron Grand Sport Vitesse World Record Edition certifiée par « La Maison Pur Sang », ainsi que six Bugatti Baby II aux couleurs vives du printemps.

L’expérience faite à Molsheim est différente de toutes les autres livraisons de véhicules, car il s’agit de bien plus qu’une simple livraison de voiture. Pour les clients, c’est l’occasion de fouler le même sol qu’Ettore Bugatti et de toucher et de s’imprégner d’un siècle d’histoire Bugatti. Du début à la fin, tout est minutieusement orchestré pour créer un sentiment d’impatience et faire monter l’excitation menant à l’apogée : la révélation de la voiture.

Le propriétaire de ces huit nouveaux modèles Bugatti témoigne de l’affection et de la fidélité que les clients de la marque développent au fil du temps et de leur désir de partager leur passion avec leur entourage. Les six enfants du nouveau propriétaire étaient sur place pour ressentir la magie de la vision d’Ettore, explorer l’Atelier et assister à la manière dont les hypersportives de la marque sont créées. En bref, il voulait qu’ils vivent la magie de Molsheim par eux-mêmes et qu’ils comprennent pleinement ce que signifie faire partie de la famille Bugatti.

Des écuries magnifiquement rénovées abritant autrefois les chevaux bien-aimés d’Ettore Bugatti à l’Orangerie conçue avec force détails, ce propriétaire et sa famille ont eu droit à une visite guidée à travers les terres du Château. Passant par une porte sans prétention, ils sont entrés dans une pièce remplie d’inestimables voitures Bugatti, dont un exemplaire de la légendaire Type 41 Royale et de la voiture de course Type 35, avant d’être escortés jusqu’au nouvel Atelier à la pointe de la technologie, où tous les véhicules Bugatti modernes sont méticuleusement fabriqués à la main et où les légendes Bugatti du passé côtoient de près les légendes Bugatti du futur.

À la fin de la visite est enfin arrivé le moment de la grande révélation, avec une surprise toute particulière. Au cours de ses longues années en tant que propriétaire Bugatti, ce client a tissé des liens avec le pilote officiel Bugatti, Andy Wallace. L’équipe a donc organisé un moment très spécial pour les réunir en ce grand jour.

Parmi les huit modèles alignés avec une précision millimétrée au pied des marches du légendaire Château – qui abrite une mine de précieux objets Bugatti –, se trouvait la Chiron Super Sport 300+, dissimulée sous un voile de soie. Sous couvert de tester une nouvelle technologie de démarrage à activation vocale, la voiture a paru prendre vie au son de la voix, tandis qu’Andy, assis à l’intérieur, appuyait sur le bouton « moteur » monté sur le volant et faisait ainsi démarrer le groupe motopropulseur W16 8 litres ultramoderne. Au même moment, le voile de soie a été soulevé et le secret révélé.

La Chiron Super Sport 300+ avait suscité l’attention du monde entier en 2019, lorsqu’elle était devenue la première voiture de série à dépasser la barrière apparemment infranchissable de 300 mph, atteignant une vitesse maximale de 304,773 mph (soit 490,484 km/h) entre les mains d’Andy Wallace lui-même. Les modèles clients de la Chiron Super Sport 300+, dont seulement 30 exemplaires hautement exclusifs ont été fabriqués – et tous déjà réservés –, sont inspirés de cette prouesse record.

Ce modèle est le dernier de la lignée d’extraordinaires Bugatti batteuses de records ayant à sa tête la Veyron World Record Edition et la Veyron Grand Sport Vitesse World Record Edition. Cette dernière est devenue la voiture décapotable la plus rapide du monde en 2013 en atteignant une vitesse maximale de 254,04 mph (soit 408,84 km/h) avec une itération avancée de 1 200 ch du légendaire moteur Bugatti W16 8 litres quadriturbo. Seulement 8 voitures ont été produites et livrées, et l'exemplaire de ce propriétaire est accompagné d'une certification officielle de La Maison Pur Sang. Avec un exemplaire ajouté à sa collection, aux côtés de la Chiron Super Sport 300+, ce client achève de compléter sa série de vraies légendes de la vitesse.

Opérant exclusivement au siège de Molsheim, le programme de certification La Maison Pur Sang vérifie l'authenticité de modèles de tous âges issus de l'illustre histoire de la marque. Le programme offre également aux clients et aux collectionneurs un large éventail d'options de restauration et de reconfiguration.

Six Bugatti Baby II

Pas moins de six Bugatti Baby II sur mesure, dont chacune a été soigneusement sélectionnée pour chacun des enfants du client, étaient prêtes à être livrées avec la Chiron Super Sport 300+ et la Veyron Grand Sport Vitesse World Record Edition. Une jaune, une rouge, une bleue, une verte, une blanche et une orange étaient alignées devant le Château Saint Jean, formant un incroyable spectacle.

Pour célébrer le 110e anniversaire de la marque, en 2019, Bugatti s’était associée à The Little Car Company afin de développer une version moderne de la Bugatti Baby originale. En 1926, Ettore Bugatti avait créé une Type 35 à l’échelle 1/2 pour son fils Roland, avant d’être poussé à la mettre en production par l’intérêt que des clients aussi importants y avaient porté.

Limitée à 500 exemplaires – pour rester en ligne avec les chiffres de production d’origine –, la Baby II est une réincarnation électrique à l’échelle 75 % de son prédécesseur. Chaque composant de la Baby II est minutieusement fabriqué avec la même qualité que ceux de ses grandes sœurs alimentées par un moteur W16.

La Baby II est conçue pour permettre à toutes les générations de conducteurs amateurs d’en profiter. Chaque modèle possède aussi bien une batterie de courte que de longue autonomie pouvant aller jusqu’à 31 miles (soit 50 km) selon le style de conduite. Disposant de la maniabilité d’une Type 35 authentique, la Baby II est capable d’atteindre une vitesse de 42 mph (soit 67,6 km/h).

Le parc historique du Château Saint-Jean a offert un cadre idéal aux nouveaux propriétaires, jeunes et moins jeunes, pour faire connaissance avec leurs nouvelles Bugattis lors d'un court trajet en voiture ; les filles dans leur Bugatti Baby II individuelle et le père dans sa Veyron Grand Sport Vitesse.

Pour plus d’informations sur la Bugatti Baby II, veuillez vous rendre sur  https://bugattibaby.com.

Contact pour la presse

Nicole AugerHead of Communicationsnicole.auger@bugatti.com