Communiqué de presse24/06/2022

Un trio de légende au Goodwood Festival of Speed 2022 : trois véhicules Bugatti détenteurs de records du monde

Un trio de légende au Goodwood Festival of Speed 2022 : trois véhicules Bugatti détenteurs de records du monde
Chiron Super Sport 300+: Consommation de carburant combinée (WLTP): 21,47 l/100 km; émissions de CO2 combinées (WLTP): 486,72 g/km

Molsheim

Trois hypersportives Bugatti, ayant repoussé les limites de la performance automobile en établissant chacune un nouveau record du monde, s’affrontent sur la célèbre côte de Goodwood : la Veyron 16.4 Super Sport, la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse et la Chiron Super Sport 300+.

Consommation de carburant et émissions

  • 1Chiron Super Sport 300+: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 2Chiron: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

Du 23 au 26 juin, trois Bugatti détentrices de records du monde se réunissent, pour la première fois en mode dynamique, dans l’un des événements automobile les plus importants au monde. Ce festival annuel, unique en son genre, permet aux grandes marques comme aux pilotes indépendants d’exposer leurs véhicules, allant des voitures de course classiques d’avant-guerre aux dernières technologies automobiles de pointe. Cette année, Bugatti présente un trio d’hypersportives, des véhicules qui ont renforcé sa pole position en terme de design et d’ingénierie automobiles : ensemble, ces trois voitures possèdent une puissance combinée de 4 000 ch.

Le tracé du Goodwood Festival of Speed est une route étroite et sinueuse de 1,9 km qui monte à travers le domaine de Goodwood House dans le Sussex, en Angleterre. De nombreux véhicules emblématiques de Bugatti, allant de la célèbre voiture de course des années 1930, la Type 35, à l’EB110 des années 1990, ont parcouru cette côte difficile, exigeant beaucoup de sang-froid de la part du pilote. Le moindre contact avec l’herbe bordant la route peut mener au désastre.

Cette année, la Veyron 16.4 Super Sport, la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse et la Chiron Super Sport 300+1, hypersportives Bugatti ayant battu tous les records du monde, arborent les couleurs de course caractéristiques de Bugatti : le noir et l’orange. A la fois présentées en mode statique et en mode dynamique, elles symbolisent l’ère moderne de la marque.

Christophe Piochon, Président de Bugatti Automobiles, a commenté : « Avec ces trois voitures détentrices de records du monde, Bugatti a démontré sa capacité, au fil des années, à surmonter d’immenses défis en terme d’ingénierie et de conception, réussissant finalement à produire des hypersportives qui ont établi de nouvelles normes dans toute l’industrie automobile. Chaque véhicule participe à l’évolution de la marque et incarne notre désir collectif de perfection. Je me réjouis que des passionnés de Bugatti venant du monde entier puissent assister à la démonstration de vitesse de ces pures merveilles au Goodwood Festival of Speed. »

Bugatti World Record Cars at Goodwood Festival of Speed 2022

Veyron 16.4 Super Sport World Record Edition

Avec la Veyron 16.4 Super Sport, en 2010, Bugatti s’est lancé dans une nouvelle décennie à pleine vitesse : 431 km/h - un nouveau record pour les véhicules de série sur route. Représentant une montée en puissance dans la famille Veyron de 2005, la Super Sport offre plusieurs adaptations visant à accroître les performances de la voiture. La capacité des quatre turbocompresseurs et des refroidisseurs a été augmentée pour améliorer la puissance du moteur W16 et le châssis a été redessiné pour garantir une bonne tenue de route à des vitesses extrêmes.

Le résultat : une voiture dotée d’une puissance de 1 200 ch et d’un couple maximal de 1 500 Nm, capable d’atteindre une vitesse de pointe limitée à 415 km/h. Regroupées en une série spéciale nommée « World Record Edition », les cinq premières Super Sport à quitter Molsheim possédaient la même configuration que la voiture ayant établi le record de vitesse absolu sur terre.

Pierre-Henri Raphanel, pilote officiel de Bugatti ayant fait entrer la Veyron 16.4 Super Sport dans le livre des records en 2010, pousse une nouvelle fois la voiture dans ses retranchements lors du Goodwood Festival of Speed 2022.

Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse World Record Edition

Trois ans plus tard, en 2013, le roadster le plus rapide du monde est né. La Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse World Record Edition a été présentée au Salon de l’Automobile à Shanghai après avoir établi le record du monde de vitesse pour les voitures de série de type roadster sur la piste d'essais d'Ehra-Lessien. C’est Anthony Liu, entrepreneur chinois et pilote de course passionné, qui était au volant de la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse lors de ce record où elle a atteint une vitesse de pointe de 408,84 km/h (254,04 mph). La monocoque en carbone, qui offre une grande rigidité en torsion, est l’un des facteurs ayant permis d’obtenir des performances poussées à l’extrême. Réduire au minimum le bruit du vent et les turbulences atmosphériques dans l’habitacle est également une grande préoccupation pour les roadsters. En ce qui concerne la vitesse : un aileron de toit spécialement développé pour ce véhicule et un brise-vent soigneusement étudié garantissent une conduite à ciel ouvert des plus paisibles.

Pour célébrer cet exploit, huit exemplaires de la série « World Record Edition », arborant la très symbolique combinaison de couleurs noir et orange, ont été construits.

Au Goodwood Festival of Speed, c’est le pilote de course français Olivier Thévenin, ancien pilote au Mans et en GT Racing, qui prend le volant de cette hypersportive.

Chiron Super Sport 300+

À l’été 2019, la Chiron Super Sport 300+ a franchi un cap que l’on pensait autrefois inatteignable pour une voiture homologuée pour la route. Avec son moteur W16 de 8,0 litres et sa puissance de 1 600 ch, l’hypersportive est en effet devenue la toute première voiture de série à franchir la barre des 300 mph avec une vitesse précisément mesurée à 304,773 mph, soit 490,484 km/h. La Chiron Super Sport 300+ se distingue de la Chiron2 principalement par sa carrosserie « longtail » : allongée et optimisée en terme d’aérodynamisme, elle est conçue pour les vitesses extrêmes dépassant les 420 km/h. Plus longue de 25 cm, elle offre ainsi une plus grande surface au flux laminaire, ce qui permet de réduire le décrochage aérodynamique de plus de 40%. Pour le moteur et la boîte de vitesses de cette hypersportive, les ingénieurs de Bugatti ont mis au point un nouveau système de gestion thermique qui garantit un bon refroidissement en continue, même lorsque le véhicule roule à pleine vitesse.

Pierre angulaire de l’histoire de Bugatti, la voiture et le pilote qui ont établi ce record du monde sont également présents au Goodwood Festival of Speed : Andy Wallace – pilote de légende en course d’endurance et pilote officiel de Bugatti – occupe un siège qu’il connait très bien, celui des véhicules dépassant les 300 mph (482,80 km/h). Produite en série très limitée de 30 exemplaires, cette édition spéciale de la Super Sport 300+ est réalisée en fibre de carbone noir de jais et ornée de deux bandes de course orange.

Contact pour la presse

Nicole AugerHead of Communicationsnicole.auger@bugatti.com