Communiqué de presse11/08/2022

Noir et jaune : une combinaison intemporelle

Noir et jaune : une combinaison intemporelle

Molsheim

Bien que l’héritage de Bugatti en matière de sport automobile soit le plus souvent associé au « French Racing Blue » ou bleu de course français, nombre de ses voitures les plus élégantes ont été peintes avec les couleurs préférées de son fondateur Ettore Bugatti : le noir et le jaune.

Consommation de carburant et émissions

  • 1Chiron: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G
  • 2Chiron Pur Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

Pour les véritables connaisseurs de la marque Bugatti, une hypersportive peinte en noir et jaune n’est pas seulement l’incarnation de la célèbre combinaison de couleurs Bugatti, c’est aussi un clin d’œil au fondateur lui-même. De nombreux véhicules personnels d’Ettore Bugatti ont d’ailleurs été peints avec cette finition qui attire immédiatement l’œil et dont la popularité a perduré dans le temps – depuis l’époque d’Ettore, en passant par l’ère Jean Bugatti jusqu’à nos jours.

L’histoire du noir et du jaune Bugatti remonte au temps où, dans la maison familiale à Molsheim, les poutres qui se trouvaient au-dessus des anciennes portes en chêne étaient peintes dans les couleurs vives préférées d’Ettore.

Au début de sa carrière, un grand nombre des voitures personnelles d’Ettore Bugatti étaient peintes en noir uniquement. Ce n’est que lorsque le design des véhicules Bugatti s’est éloigné du design traditionnel des modèles Grand Prix axé avant tout sur le sport automobile et a commencé à embrasser pleinement le mouvement Art déco, qu’Ettore Bugatti a fait du – désormais célèbre – design bicolore sa combinaison de couleurs préférée. A partir de ce moment-là, d’innombrables clients ont également choisi d’adopter le noir et le jaune pour leur propre véhicule Bugatti.

La célèbre Type 41 Royale d’Ettore Bugatti était elle-même peinte en noir et jaune. À peu près à la même époque, un exemplaire de la Type 40 Roadster a également été décoré de la même couleur, tout comme une Type 44. Mais ce n’était alors que le début de la popularité grandissante de cette combinaison de couleurs.

La Bugatti Type 55 – une voiture inspirée du sport automobile et équipée du moteur huit cylindres en ligne de 2,3 litres de la voiture de course Type 51 – était à l’époque le véhicule le plus recherché avec sa carrosserie roadster biplace conçue par Jean Bugatti. Aujourd’hui encore, les roadsters les plus vénérés sont dotés de l’intemporelle combinaison de noir et de jaune chère à Ettore Bugatti. Par la suite, deux ans seulement après le lancement de la Type 55, en 1934, l’un des plus beaux et des plus élégants roadsters Bugatti jamais construits est achevé : la Bugatti Type 57 Grand Raid Roadster Usine. Les couleurs choisies ? Le noir et le jaune.

Même dans l’ère moderne de Bugatti, cette combinaison intemporelle n’a jamais été oubliée. En 2014, la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse « 1 sur 1 » a été présentée, peinte en noir et rehaussée de touches de jaune sur la carrosserie, sur les roues et au niveau des logos « EB ». Dans l’habitacle intérieur, des surpiqûres jaunes habillent le cuir noir et une esquisse de la Veyron est imprimée en jaune au laser sur les panneaux de portes.

À l’époque de la Chiron1, la toute première voiture livrée en Amérique du Nord arborait également une association saisissante de carbone jaune et noir avec des jantes en alliage entièrement peintes en jaune. Avec l’introduction de la Chiron Pur Sport2 en 2020, la combinaison noire et jaune a été une fois de plus réinventée et cela pour une pièce unique avec une finition vibrante nommée « Jaune Molsheim » – une teinte spéciale qui rend hommage au jaune original utilisé par Ettore Bugatti. Cette couleur est contrastée par les reflets turquoise de la fibre de carbone.

Achim Anscheidt, Directeur du Design de Bugatti, a déclaré : « Dans presque tout ce que nous faisons, nous nous inspirons des fondateurs, de la famille Bugatti ; nous inventons – comme l’avait fait Ettore – nos propres technologies et nous repoussons – comme Jean Bugatti – les limites du design et de l’élégance pour créer quelque chose qui ne ressemble à rien d’autre sur la route ». Comme le disait Ettore : « Si c’est comparable, ce n’est plus Bugatti ».

« C’est pourquoi l’alliance du noir et du jaune reste une combinaison de couleurs si importante pour nous, en tant que designers mais aussi en tant que marque. Bien sûr, nous cherchons toujours à la réinventer – Ettore ne se serait jamais satisfait du fait de s’appuyer sur la tradition pour le simple plaisir de faire référence à la tradition – mais les couleurs préférées de notre fondateur seront à jamais étroitement liées à la marque Bugatti. »

Aujourd’hui, de nombreux exemplaires de Bugatti parés de noir et de jaune font partie de la collection Schlumpf – la plus grande collection de voitures Bugatti au monde – exposée au Musée National de l’Automobile à Mulhouse. Sur une surface de plus de 25 000 mètres carrés, l’exposition comprend 400 des voitures les plus rares, les plus magnifiques et les plus précieuses au monde, dont plus de 135 modèles Bugatti et deux des six Bugatti Type 41 Royale jamais construites.

Nous remercions le Musée National de l’Automobile de Mulhouse de nous avoir mis à disposition les véhicules utilisés pour ces photos.

Contact pour la presse

Nicole AugerHead of Communicationsnicole.auger@bugatti.com