Communiqué de presse02/03/2004

La Bugatti Veyron devient une voiture de sport qui cumule tous les superlatifs

La Bugatti Veyron devient une voiture de sport qui cumule tous les superlatifs

Molsheim

La priorité la plus importante en cette période de finition de la Bugatti Veyron revient au client. Ce dernier exprime de hautes exigences vis-à-vis d’un véhicule qui, dans le domaine de la fabrication des voitures sportives de luxe, deviendra à tous égards une nouvelle référence.

Le nouveau Président de Bugatti Automobiles S.A.S., Dr Thomas Bscher, esquisse le cadre chronolo- gique prévu pour la commercialisation de la Bugatti EB 16.4 Veyron : « Un diamant doit être taillé dans les moindres détails afin de révéler tout son éclat. Dans le même esprit et comme le veut la tradition de Ettore Bugatti, la Veyron se doit d’être portée techniquement à la perfection. Cela demande du temps et nous prendrons le temps qu’il faut pour y parvenir. »

A Molsheim, lieu où Ettore Bugatti fonda son entreprise en 1909, les travaux de construction nécessaires à la livraison des voitures sont pratiquement terminés. La rénovation du Château St. Jean a été achevée il y a trois ans déjà et les dépendances de ce même bâtiment - destinées à accueillir des infrastructures annexes à la production – sont en phase d’achèvement.

Au cours de l’année 2004, « l ’Atelier », c’est-à-dire le noyau central du montage final de la Bugatti Veyron, fera l’objet de préparatifs en vue du début ultérieur de la production. Est également prévue la construction d’un hall attenant à « l’Atelier ». Il est destiné aux services de logistique qui sont impliqués dans la fabrication de la Veyron et servira également de magasin d’entrepôt pour certaines pièces de production et de rechange.

Confirmation des données techniques clés

Les références techniques ambitieuses de la Bugatti Veyron ont été conservées. Une puissance des 1.001 chevaux (736 kW), un couple de 1.250 N/m (127.4 mkp) à 2.200 tr/mn, un moteur W16 de 8,0 l à 64 soupapes, quatre turbocompresseurs pour une vitesse de pointe supérieure à 400 km/h sont les paramètres qui ont été définitivement retenus et qui confèrent à cette automobile un niveau encore jamais atteint dans la construction en série.

Cependant, ce ne sont pas ces données techniques majeures qui ont incité les ingénieurs ainsi que les techniciens Bugatti à remettre la commercialisation de la Bugatti Veyron à une date ultérieure. Les normes de qualité pointues sur lesquelles le Groupe Volkswagen AG – propriétaire de la marque Bugatti depuis 1998 – se fonde depuis toujours, s’appliquent également pour cette voiture de sport hors normes, qui ne sera produite qu’en quantité limitée.

S’étant fixé elle-même des objectifs extrêmement élevés pour la Veyron, la société Bugatti Automobiles S.A.S. entend y satisfaire en tout point et offrir ainsi à chaque client la perfection qu’il est en droit d’attendre d’un véhicule aussi exceptionnel. Cela exige plus de temps que celui prévu à l’origine. Les premiers véhicules seront donc remis à leur clientèle exclusive au cours du second semestre 2005.

L’objectif de Bugatti Automobiles S.A.S. ne se limite pas à la construction d’un véhicule digne du nom qu’il porte; la société a aussi pour mission de redonner naissance à une marque automobile légendaire. La perfection technique, ainsi que l’esthétique artistique des automobiles de Ettore et Jean Bugatti témoignaient d’une grande ambition et d’une absence de compromis. L’héritage de cette marque mythique, les devoirs et les traditions qui en émanent, impliquent donc que Bugatti Automobiles S.A.S. ne limite pas son ambition à une théorie philosophique, mais qu’elle lui donne vie en la faisant devenir une réalité bien concrète.