Communiqué de presse15/08/2023

Chiron Super Sport « Golden Era » : quand l’artisanat sur mesure se transforme en art

Chiron Super Sport « Golden Era » : quand l’artisanat sur mesure se transforme en art
Chiron Super Sport: Consommation de carburant combinée (WLTP): 21,47 l/100 km; émissions de CO2 combinées (WLTP): 486,72 g/km

Molsheim

La Chiron Super Sport « Golden Era » incarne à la perfection le programme Sur Mesure de Bugatti : une offre incomparable qui permet aux clients concevoir des véhicules totalement uniques et entièrement personnalisés. Ce projet, complexe, délicat et hautement créatif, a nécessité plus de deux années de travail et les compétences et l’expertise des artisans de Bugatti pour un résultat exceptionnel.

La Chiron Super Sport « Golden Era » incarne à la perfection le programme Sur Mesure de Bugatti.
Les 26 dessins du côté passager illustrent les véhicules emblématiques de Bugatti de 1909 à 1956, dont les iconiques Type 41 Royale et Type 57 SC Atlantic.
La vision qui a vu naître la « Golden Era » était très spécifique et sophistiquée : le tracé des dessins devait rappeler celui d’une esquisse réalisée au crayon sur papier.
Pour obtenir la finition souhaitée les designers ont dû faire preuve de persévérance et d’obstination.
L’œuvre artistique se prolonge également dans l’habitacle intérieur de la Chiron Super Sport « Golden Era » avec un subtil clin d'œil aux dessins qui ornent la carrosserie du véhicule.
Trois Bugatti modernes, la EB110, la Veyron et la Chiron, sont peintes directement sur le cuir qui habille le panneau de porte côté conducteur.
Dessiner sur le cuir a été un test sévère de talent artistique pour les designers, car il y avait plusieurs défis à relever.
À l’intérieur du véhicule les dessins ont été peints sur un morceau de cuir, à plat, qui a ensuite été étiré et courbé afin de s'adapter à la forme concave des portes.
Vous avez vu 8 images sur 20

Comme chaque création Sur Mesure, « Golden Era » est le fruit d’une collaboration intense entre l’équipe Bugatti et le client. Ici, le client souhaitait un chef-d’œuvre tout à fait unique et résolument original pour rendre hommage à ce qu’il considére comme l’apogée du moteur à combustion : le moteur Bugatti W16. Après avoir longuement échangé avec les designers et les experts en peinture de Molsheim, il a immédiatement adoré une proposition visant à célébrer les époques les plus marquantes et les plus révolutionnaires de Bugatti ; une œuvre d’art qui retracerait l’histoire de la marque depuis la fondation de Bugatti en 1909 jusqu’aux derniers modèles propulsés par le W16.

Le concept : une série de 45 esquisses dessinées à la main et mettant poétiquement en lumière les moments phares de l’histoire riche de Bugatti. Une série de dessins qui transforme la Chiron Super Sport1, une toile alors complètement vierge, en une œuvre d’art à part entière. Un processus, où, à chaque étape clé, les équipes de Bugatti ont impliqué le client, qui a été régulièrement consulté.

Les artistes dévoués à l’origine de cette œuvre d’art : les designers Bugatti hautement expérimentés et accomplis qui ont dessiné méticuleusement à la main les 19 esquisses qui ornent le côté conducteur et dépeignent l’ère moderne de Bugatti depuis 1987 – de l’EB110, en passant par la Veyron et la Chiron2 – ainsi que les 26 dessins du côté passager illustrant les véhicules emblématiques de Bugatti de 1909 à 1956, dont les icônes telles que la Type 41 Royale et la Type 57 SC Atlantic. Une séquence de plusieurs créations artistiques qui mises ensemble créent un fantastique chef-d’œuvre racontant la légende incomparable de Bugatti, une aventure de plus de 115 ans.

Pour révéler le travail complexe réalisé sur chaque esquisse et renforcer la dimension artistique de la « Golden Era », la peinture de la carrosserie elle-même devait pouvoir refléter cette volonté de célébrer Bugatti. L’équipe de design et les peintres spécialistes ont donc développé ensemble une toute nouvelle teinte appelée « Doré » qui se fond délicatement dans une version plus métallique du noir « Nocturne Black », offrant à la Chiron Super Sport une finition délicate. Créer un fondu doux d’une couleur à une autre, entièrement à la main et à l’œil nu, est une tâche délicate que seuls les peintres de Bugatti pouvaient accomplir.

La toile de fond désormais prête, le travail minutieux et complexe des artistes peut commencer. La vision qui a vu naître la « Golden Era » était très spécifique et sophistiquée : le tracé des dessins devait rappeler celui d’un croquis réalisé au crayon sur du papier ; un style qui est depuis longtemps associé à la marque. Suivant la philosophie de Bugatti selon laquelle « ce que vous voyez est ce que vous obtenez », si les dessins qui habillent la « Golden Era » ressemblent à des esquisses tracées à la main, alors ces esquisses doivent être réalisées à la main. « Authenticité » a été le mot clé et le fil conducteur durant tout le projet. Créer l’effet d’un papier mat sur une surface lisse et polie, ou garantir que le trait adhère correctement et ne s’efface pas avec le temps, représentait un énorme défi car cela n’avait jamais été fait auparavant. Et en cas d’erreur, le processus serait répété jusqu’à ce qu’il soit parfait dans l’instant mais aussi qu’il reste parfait dans un avenir lointain.

Cette quête de la perfection absolue a conduit les experts en charge du choix des matériaux, des couleurs et du design à explorer l’utilisation de films ou de pellicules en vinyle, mais de telles techniques ont rapidement été écartées car le rendu aurait eu l’air artificiel et les films auraient été sujets à détérioration avec le temps. Comme chaque chef-d’œuvre qui quitte l’Atelier de Molsheim, la « Golden Era » devait pouvoir fouler les Concours d’Elégance dans dix ans comme dans cinquante ans et cela, sans avoir pris une seule ride. Par conséquent, la finition devait non seulement avoir l’air authentique, mais elle devait aussi pouvoir passer l’épreuve du temps. Une œuvre d’art dans les moindres détails, mais une œuvre d’art capable de rester immuable après des années d’utilisation, qu’elle soit conduite sous un soleil brûlant ou une pluie battante ou encore soumise à des vitesses très élevées et à des forces G massives. Une Bugatti est faite pour être conduite et appréciée, donc la capacité de ce joyau à perdurer était toute aussi importante que sa beauté.

Après de nombreuses sessions créatives nocturnes, des discussions passionnées et quelques sauts dans l’inconnu, il était clair pour les équipes que la seule façon de recréer l’aspect d’un croquis sur papier était de dessiner directement sur la carrosserie du véhicule. Pour produire exactement le même effet, les designers ont d’abord essayé d’utiliser les mêmes crayons dont ils se servent pour esquisser une nouvelle hypersportive Bugatti, mais un premier test a révélé que les dessins tendaient à s’effacer et que le vernis protecteur était emmené à craquer. Ils ont donc continué à explorer de nouvelles techniques afin d’obtenir le résultat parfait – identique à celui qu’ils avaient imaginé pour le client – et à travailler en étroite collaboration avec l’équipe de peinture pour développer une œuvre d’art qui aurait de la profondeur, de la beauté et qui durerait dans le temps.

Mois après mois, ils ont tenté et expérimenté, avec la ténacité et le dévouement d’une équipe de scientifiques, ajustant la formule jusqu’à ce que la solution parfaite soit trouvée. Cette solution – qui a nécessité trois mois de dur labeur, de créativité expérimentale et d’obstination sans faille pour être développée – résidait dans une finition entièrement nouvelle permettant de créer une surface mate à laquelle le crayon pourrait adhérer. Pour cela, les peintres ont légèrement poncé la carrosserie pour créer de légères aspérités dans lesquelles la matière pourrait s’infiltrer, à chaque coup de crayon. De cette manière, les designers ont finalement pu dessiner à la main sur la carrosserie de la Chiron Super Sport préalablement « sablée » – créant une base immaculée pour les 45 œuvres – avant qu’un vernis ne soit appliqué. Pour donner encore plus de profondeur à ces esquisses, et offrir un joli contraste quelle que soit la lumière mais aussi procurer une sensation tridimensionnelle de premier plan et d’arrière-plan, chaque illustration a dû être dessinée, poncée et recouverte de vernis jusqu’à quatre fois. Le propriétaire de la Chiron Super Sport « Golden Era », qui a été invité à voir les premiers dessins une fois terminés, a été ébahi par le rendu final.

Jascha Straub, designer responsable des projets Sur Mesure chez Bugatti, a déclaré : « Nous savions qu’il y avait des moyens plus simples et plus rapides de réaliser ces dessins mais pour Bugatti, la seule priorité – et particulièrement avec un projet Sur Mesure – est de fournir une finition tout simplement impeccable et intemporelle. Pour la « Golden Era », cela signifiait utiliser de vrais crayons à dessin, quelle que soit la complexité de la tâche. Nous avons essayé plusieurs techniques et crayons différents, à la recherche du bon contraste et de l’effet visuel souhaité, mais à chaque fois que nous appliquions le vernis transparent sur les esquisses, elles se fissureraient ou venaient à baver. Avec nos experts en peinture, nous avons été de nombreuses fois mis au défi, mais finalement grâce à un véritable effort d’équipe – qui nous a permis de repousser nos limites – nous avons enfin découvert la bonne formule, une combinaison de ponçages délicat répétés, d’esquisses et de vernis transparent ! »

« Malgré un processus très long et difficile, la « Golden Era » est un projet dont nous pouvons être extrêmement fiers car il redéfinit les limites du possible en ce qui concerne les créations sur mesure haute couture dans le monde automobile. Avec la vision et le savoir-faire de nos experts et la passion immense de ce client spécial, nous avons pu livrer un superbe hommage aux âges d’or qui ont fait Bugatti. »

L’œuvre artistique se prolonge également dans l’habitacle intérieur de la Chiron Super Sport « Golden Era » avec un subtil clin d’œil aux dessins qui ornent la carrosserie du véhicule. Sur les panneaux de portes en cuir : des représentations, de face, des modèles les plus symboliques de chaque âge d’or de Bugatti. Dans ce processus, loin d’être simple, les dessins ont été peints sur un morceau de cuir, à plat, qui a ensuite été étiré et courbé afin de s’adapter à la forme concave des panneaux de portes. Mettant rigoureusement leurs talents artistiques à l’épreuve, les designers ont dû tenir compte de ces contraintes et créer des dessins qui pouvaient sembler imparfaits une fois à plat, mais se révéler parfaits une fois nichés dans la porte.

Un pinceau fin et une peinture spéciale – hautement résiliente mais très délicate et offrant la consistance idéale pour cette création sur mesure – ont été développés par l’équipe d’experts chez Bugatti. Pour protéger le cuir soyeux des panneaux de portes – qui sera emmené à subir l’usure du temps en étant touché, nettoyé et exposé à la chaleur d’un soleil brûlant ou au gel d’un hiver froid – un vernis transparent spécial en cuir lui a été appliqué. Le savoir-faire intransigeant qui a permis au projet « Golden Era » de voir le jour tient compte des exigences d’une utilisation quotidienne. Un mélange de cuir, de suédine et de touches personnalisées notamment les seuils de porte qui affichent les dates marquant les périodes phares de la marque, illustrées de chaque côté du véhicule – agrémentent le design intérieur. L’écriture fluide et élégante distinctive de Bugatti forme également, en lettre d’or, la mention « One-of-One » pour rappeler que seul un exemplaire unique de ce véhicule a été produit, et le nom « Golden Era » est à la fois cousu dans les appuie-têtes et écrit en lettres manuscrites sous l’aileron arrière.

Avec la Chiron Super Sport « Golden Era », Bugatti confirme son approche tout à fait singulière de la personnalisation et sa manière unique au monde de donner vie aux rêves exigeants de ses clients. Le projet illustre également la manière dont le programme Sur Mesure invite le client à participer pleinement à la création de son véhicule, en favorisant une relation collaborative où la créativité est illimitée, basée sur la confiance, la transparence, le respect et un sens artistique.

La marque Bugatti est non seulement tournée vers la performance, mais porte aussi au cœur de ses valeurs l’artisanat et la beauté, rendant hommage aux paroles du fondateur, Ettore Bugatti pour qui, une Bugatti devait être incomparable, mais qui estimait également que « rien n’est trop beau ». La « Golden Era » n’est pas seulement un hommage aux créations de Bugatti, elle salue également cet homme dont le génie continue d’inspirer la marque aujourd’hui et met en lumière ses clients qui sont une source d’inspiration inépuisable, par leur passion et leur créativité, pour les équipes de design. La « Golden Era » sera remise cette semaine à son propriétaire lors de la Monterey Car Week. Après un processus collaboratif qui a duré plus de deux ans, il pourra maintenant profiter de son hypersportive, désormais pièce intemporelle de l’histoire incomparable de Bugatti.

Contact pour la presse

Nicole AugerHead of Communicationsnicole.auger@bugatti.com

Consommation de carburant et émissions

  • Bolide: Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.

    • Centodieci: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; Émissions de CO2 combinées, g/km : non applicable ; classe d’efficacité énergétique : G

    • Chiron: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

    • Chiron Profilée: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Pur Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 44,56 / moyenne 24,80 / élevée 21,29 / particulièrement élevée 21,57 / combinée 25,19 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 571,64 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Super Sport: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Chiron Super Sport 300+: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 40,31 / moyenne 22,15 / élevée 17,89 / particulièrement élevée 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • Divo: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G

      • La Voiture Noire: WLTP consommation de carburant en l/100 km : basse 43,33 / moyenne 22,15 / élevée 17,99 / particulièrement élevée 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G

        • W16 Mistral: Les informations sur la consommation de carburant sont soumises aux dispositions de la Directive 1999/94/CE. La voiture n’a pas encore été réceptionnée à ce jour.

          Bugatti

          Les valeurs de consommation de carburant et d’émissions de CO2 présentes sur ce site internet sont déterminés suivant la méthode de mesure légale obligatoire.

          De plus amples informations sur les chiffres officiels de la consommation de carburant et les émissions spécifiques de CO2 officielles des voitures de tourisme neuves figurent dans le « Guide sur l'économie de carburant, les émissions de CO2 et la consommation d'énergie des nouveaux modèles de voiture de tourisme » qui est disponible gratuitement chez tous les distributeurs et auprès de DAT Deutsche Automobil Treuhand GmbH, Hellmuth-Hirth-Str. 1, D-73760 Ostfildern, Allemagne et sur www.dat.de.

          © 2024 Bugatti Automobiles S.A.S.